Enregistrer

Le RIMRAP (Renforcement Institutionnel en Mauritanie pour la Résilience Agricole et Pastorale) est un programme financé par l’Union Européenne qui qui s’inscrit au 11ème FED en Mauritanie dans le 1er secteur de concentration : La Sécurité Alimentaire & Nutritionnelle et l’Agriculture Durable (SANAD). Le RIMRAP s’étend sur 5 ans, entre 2016 et 2020. Le montant total de l’opération s’élève à 27 millions d’Euro (dont 2 des Etats Membres) soit environ 10 milliards d’Ouguiyas

Comment est né le RIMRAP ?

Conscient du besoin de réformer le secteur, le Ministère du Développement Rural a sollicité, dès 2012, le soutien de ses partenaires au développement afin d’établir le diagnostic du secteur rural :

La Revue Institutionnelle du Secteur Agro-Pastoral (RISAP). Soutenue par l’ensemble des opérateurs et financée par l’Union Européenne, la RISAP a été menée en 2013 et validée par la partie Nationale pour servir de fondation à une réforme du secteur.

C’est donc à partir des conclusions de la RISAP que le programme du premier objectif du premier secteur de concentration du 11ème FED a été établi : le RIMRAP

Quelles sont les objectifs du RIMRAP ?

Objectif général : Améliorer la résilience des populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle.

Objectif spécifique : Renforcer la gouvernance en matière d’accès équitable et de gestion durable des ressources dans le contexte du changement climatique

Résultats attendus du RIMRAP

  • R1: Renforcements organisationnel et institutionnel au niveau national. Ce premier résultat vise à renforcer les capacités institutionnelles et techniques des différents acteurs du secteur.
  • R2: Gouvernance améliorée de la gestion des ressources pour les populations rurales des Wilayas de l’Assaba, du Guidimakha et des deux Le programme renforcera les capacités des délégations régionales du MA et du ME et des autres acteurs publics, privés, de la société civile et des ONG.
  • R3: Amélioration des systèmes d’information pour la sécurité alimentaires et nutritionnelle. Le programme veut renforcer la cohérence des systèmes d’information existants afin de développer l’approche sectorielle engagée avec la récente RISAP et soutenue par le gouvernement Mauritanien, la DUE et les EMS.
Quelles sont les composantes du RIMRAP ?
  • Le renforcement des capacités physiques et matérielles des Ministères de l’Agriculture et de l’Elevage (équipement et travaux)
  • L’appui au renforcement de capacités en matière de politiques et de stratégies, de suivi & évaluation et de systèmes d’information sur la base d’une Convention avec l’AECID
  • Le renforcement de capacité en matière de formation et de recherche sur la base d’une Convention avec la GIZ
  • L’amélioration de la gouvernance en matière d’accès équitable et de gestion durable des ressources via 4 consortia d’ONG dans les Wilaya de l’Assaba, du Guidimakha et des deux Hodh
  • L’assistance technique (AT) en soutien aux deux Ministères pour la coordination et la supervision des composantes 2, 3 et 4. dont l’IRAM est en charge

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Acteurs du programme

Le RIMRAP a la particularité d’être un projet pluriacteurs :

3 Ministères

Ministère de l’élevage (ME), Ministère de l’agriculture (MA), Ministère de l’Economie et des Finances (MEF). Les interlocuteurs du MA et du ME sont localisés plus spécifiquement dans les Directions de la Politique, des Statistiques, du Suivi & Evaluation et de la Coopération (DPSSEC).

2 coopérations bilatérales :
  • La coopération allemande (GIZ) en charge des aspects recherche appliquée et formation technique du RIMRAP.
  • La coopération espagnole (AECID) en charge des aspects de renforcement des capacités, du suivi-évaluation, et des systèmes d’information dans les Ministères.
4 consortiums d’Organisations non gouvernementales

(en lien avec les délégations MA et ME dans les régions)

Consortium Guidimakha : Chef de file : Grdr, Partenaires : Action Contre la Faim (ACF), Tenmiya, Association des Maires du Guidimakha

Consortium Assaba : Chef de file : World Vision ; partenaires : ECODEV, Tenmiya, GRET.

Consortium Hodh El Gharbi : Chef de file : ACORD/ADICOR

Consortium Hodh El Chargui ; Chef de file : Terre Solidali ; Partenaires : Terre Solidaire Mauritanie, Université de Turin, Mauritanie 2000, CISP.

CONTACT

Abder Benderdouche

Chef de mission de l’assistance technique

Tel : 36 96 54 66

E-mail : a.benderdouche@iram-fr.org

Facebook : https://www.facebook.com/RIMRAPMauritanie2016/

Actualités de RIMRAP

Nous intervenons ici

Ressources produites

6 Résultat(s)

Cuve communautaire Daoudi

Fiche de capitalisation d’une Cuve de rétention des eaux. Situé dans le village de Daoudi, commune de Fassala, le concepteur Monsieur Mohamed Ould Mohamed Lemine Ould Mouloud  et la plus part des villageois ont eu l’idée leur de creuser une cuve au versant du bosquet villageois et qui pourrait retenir les eaux de ruissellement et ainsi […]


PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT AGRICOLE (PNDA)

Pays à climat sahélo-sahélien, la République Islamique de Mauritanie, s’étend sur une superficie de plus d’un million de kilomètres carrés dont environ 75 % sont semi désertiques. A l’instar des pays de la sous région, notre pays avait connu depuis quelques décennies, différentes crises alimentaires, dues aux sécheresses récurrentes aux déficits pluviométriques aux inondations, aux […]


Etude d’identification des filières porteuses en termes économiques et en matière de renforcement de la résilience agricole et pastorale

L’objectif global de cette étude est d’identifier et de caractériser l’environnement et les niveaux d’activités des filières agro-sylvopastorales ayant un impact réel ou potentiel fort sur la résilience des populations vulnérables. Les objectifs spécifiques de cette étude sont : • Appuyer la réflexion du Gouvernement sur l’état des lieux du sous-secteur des filières agro-sylvo-pastorales en […]


Revue institutionnelle du secteur agricole et pastoral

Document fondateur du volet SANAD et du Programme RIMRAP. Le présent document tient lieu de rapport de revue institutionnelle du secteur du développement rural. Il répond à trois questions essentielles : (i) Quel type d’administration incarne le Ministère du développement rural dans son état institutionnel et fonctionnel actuel et vers quel type d’administration doit-il tendre […]


Présentation de l’étude sur l’identification des filières porteuses

Présentation Power-Point. Atelier d’échange sur l’Etude d’identification des filières porteuses en termes économiques et en matière de renforcement de la résilience agricole et pastorale Bertrand Guibert (IRAM) & Hadya Amadou Kane (UCAD) Télécharger Fichier Description Taille Restitution_finale_Mission_filières_RIMRAP_22_juillet_16 382 KB